WG – Houmani Zeina: Study and design of data-driven services/microservices discovery mechanisms

2018-11-13

Title: Study and design of data-driven services/microservices discovery mechanisms

Speaker: Houmani Zeina

Abstract:

— English version

Usual microservice discovery mechanisms are normally based on user needs (Goal-based Approaches). However, in today’s evolving architectures, several new microservices can be created. This makes the classic approach insufficient to discover the available microservices. That’s why customers need to discover the features they can benefit from before searching the available microservices in their domain. We will present a data-driven microservice architecture that allows customers to discover, from specific objects, the functionalities that can be exerted on these objects as well as all the microservices dedicated to them. This architecture, based on the main components of classic microservice architectures, adopts a particular communication strategy between clients and registers to achieve the desired objective.

— French version

Les mécanismes de découverte de microservices classiques sont normalement basés sur les besoins des utilisateurs (Goal-based Approches). Cependant, dans les architectures actuelles qui évoluent fréquemment, plusieurs nouveaux microservices peuvent être créés. Cela rend l’approche classique seule insuffisante pour découvrir les microservices disponibles. C’est pourquoi, les clients ont besoin de découvrir les fonctionnalités dont ils peuvent bénéficier avant de rechercher dans leur domaine les microservices disponibles. Nous allons présenter une architecture microservices pilotée par les données qui permet aux clients de découvrir, à partir d’objets spécifiques, les fonctionnalités qui peuvent être exercées sur ces objets ainsi que l’ensemble des microservices qui leur sont dédiés. Cette architecture, basée sur les composants principaux des architectures microservices classiques, adopte une stratégie de communication particulière entre les clients et les registres permettant d’atteindre l’objectif recherché.

WG – Arthur Chevalier: Software licenses for fun and profit

2018-11-06

Title: Software licenses for fun and profit

Speaker: Arthur Chevalier

Abstract:

— French version :

Aujourd’hui, l’utilisation des logiciels est généralement réglementée par des licences, qu’elles soient gratuites, payantes et avec ou sans accès à leurs sources. L’univers des licences est très vaste et mal connu. Souvent on ne connaît que la version la plus répandue au grand public (un achat de logiciel est égale à une licence). La réalité est bien plus complexe surtout chez les grands éditeurs. Dans cette présentation je présenterai l’impact et l’importance de la gestion de ces licences lors de l’utilisation de logiciels dans une architecture Cloud. Je montrerai un cas d’étude pour prouver l’impact de la gestion dynamique des licences et la nécessité de proposer de nouvelles façons de gérer un patrimoine logiciel. Ce cas d’étude portera sur des logiciels vendus par quatre grands éditeurs (Microsoft, Red Hat, Software AG et Oracle).

— English version :

Today, the use of software is generally regulated by licenses, whether they are free, paid for and with or without access to their sources. The world of licensing is very vast and poorly understood. Often we only know the version most widely used by the general public (a software purchase is equal to a license). The reality is much more complex, especially for large publishers. In this presentation I will present the impact and importance of managing these licenses when using software in a cloud architecture. I will show a case study to demonstrate the impact of dynamic license management and the need to propose new ways to manage software assets. This case study will focus on software sold by four major vendors (Microsoft, Red Hat, Software AG and Oracle).